Parlement Européen 2

Après un mois de cours, présentation de mon Master 1 d’études Européennes, de Strasbourg et de mes combats européens !

Nous sommes le 3 octobre 2013, un mois s’est écoulé depuis mon premier jour de cours. Je viens d’arriver à Strasbourg pour ma quatrième année d’études supérieures. Après avoir obtenu ma Licence en Droit et Sciences Politiques à Bordeaux, j’ai été admis pour le Master 1 : Etudes Européenes et Internationales de l’Institut des Hautes Etudes Européennes.

Voici à quoi ressemble mon lieu de labeur : une villa. Elle comprend quelques salles, une petite bibliothèque mais, elle n’a surtout pas l’essentiel pour tout étudiant : une machine à café.

Rue Schiller

Au départ, je devais être dans l’Institut des Hautes Etudes Européennes, mais certains ont trouvé bon de modifier cela et de rattacher l’Institut à l’Institut d’Etudes Politiques. Pour être plus clair, mon Master est à Sciences Po Strasbourg.

Au niveau de son contenu, on retrouve surtout des matières historiques, juridiques et économiques. Un premier semestre plutôt axé sur l’Europe de l’après-première guerre mondiale et du droit de l’Union Européenne. Le deuxième semestre étant orienté davantage sur l’économie, le système juridique et l’après-guerre.

Le menu est enrichi, les cours sont haletants, mais les connaissances acquises sont très intéressantes. En tout cas, malgré la charge de travail à effectuer, ces études me passionnent.

Par ailleurs, j’ai pu faire une petite visite des locaux européens dont voici deux photos du Parlement Européen.

Parlement Européen 2

 

Parlement Européen 4

 

Le Conseil de l’Europe n’est pas un monument architectural, mais il fut construit il y’a déjà plus de 60 ans alors que le Parlement Européen est davantage récent.

J’ai pu assister à ce jour à des sessions plénières au niveau du Parlement et du Conseil de l’Europe.

conseil europe

 

On peut rester au-dessus de l’hémicycle et écouter les députés dans le cadre du Parlement ou les délégués au niveau du Conseil de l’Europe traitaient des projets en jeu. Ce qui est intéressant est le fait de pouvoir écouter les débats dans n’importe quelle langue de l’Union ou du Conseil de l’Europe et à ce niveau-là, les interprètent réalisent un formidable travail.

Les personnalités politiques ont l’air plutôt facile d’accès et le personnel administratif est agréable. D’autre part, ça me permet de réellement voir le travail de ces personnes (rester sur Facebook pendant 1h) et de pouvoir le mettre en avant lors de la demande d’un stage.

Par ailleurs, j’ai la certitude profonde que l’Europe est un enjeu clé de notre siècle et que nous sommes dans l’obligation de réfléchir sur notre avenir Européen.

L’Europe fut tellement bouleversé, dévasté au siècle passé que notre construction Européenne se doit d’être pensée et surtout effectuée.

L’ennui est que les intérêts nationaux continent de primer sur un devenir réellement politique et intégré de l’Europe. De ce fait, j’ai décidé de rejoindre le Parti Fédéraliste Européen dont je suis le Secrétaire Général Adjoint pour la Section Alsace ainsi que la dynamique Association des Jeunes Européens.

Je suis réellement satisfait en raison des nombreux projets et des ambitions que projettent ces organismes à travers des réunions, des débats, des conférences etc..

Notre ambition est simple : vouloir l’Europe dans le domaine politique, social et culturel. Après l’Union Economique et Monétaire, nous souhaitons consolider d’autres domaines clés pour fournir au citoyen Européen, un meilleur quotidien.

De plus, mon blog a pour objectif de confier des pistes de réflexions sur l’Europe et ses enjeux ainsi que de mieux connaître ses institutions et son apparente complexité.

Nous n’y trompons pas, la lutte sera difficile, mais il faut assumer notre volonté.

A bientôt pour la suite de mon expérience Strasbourgeoise.

Share Button

Leave a Reply