Comprendre l’élaboration d’une loi européenne à travers une petite histoire originale !

Bonjour à tous,

Je me présente, mon prénom est loi et mon de famille est Européenne ! Je suis très sympathique, ouverte d’esprit mais peu de personnes me comprennent et je me sens rejetée. En effet, j’ai eu une enfance difficile.

Déjà, je n’étais même pas née que des pourparlers étaient effectués à mon sujet ! Des Comités Economiques et Sociaux, un Comité des Régions, des citoyens parlaient à mon sujet.

Bref, une Commission de 28 personnes représentant de hauts intérêts se sont amusées ensemble pour me faire naître et je vous épargne les détails ! Mais je n’étais qu’un petit embryon prêt à se développer.

Figurez-vous que ces 28 personnes ont d’autres occupations que de m’élever, ils doivent concevoir d’autres personnes et doivent même gérer les affaires des autres.

De ce fait, j’ai dù partir dans une villa de 751 personnes appelée Parlement. Les habitants étaient plutôt aimables, mais c’était difficile de m’épanouir avec autant de monde. Ils parlaient plusieurs langues et pas mal d’entre eux se disputaient sur mon sort et je recevais des amendements. Ils me disaient « Ne t’inquiètes pas, ce n’est qu’une première lecture » Je ne savais absolument pas de quoi il s’agissait, peut-être d’un gouter surprise.

Après avoir reçu l’accueil de cette étrange villa, mes parents au nombre de 28 ont réfléchi à savoir s’il revenait ou pas sur ma conception.

Finalement, ils ont décidé de me garder tel quel, d’accepter les changements de l’étrange villa et m’ont déplacés dans un autre endroit.

Là, je me suis retrouvée avec 28 nouvelles personnes provenant de chaque pays de l’Europe, un Conseil de l’Union Européenne, ils appellent ça. Moi j’appellerai ça plutôt des personnes en costumes cravates qui s’ennuient sur leur iPad en buvant du café et en attendant que je m’installe.

Quand je suis arrivée dans ce lieu, je fus placée dans une salle spéciale qu’ils appellent une section nommée ECOFIN car apparemment j’étais intéressant économiquement. Etrange..

D’autres personnes sont venues me demander mon état de santé, si j’avais assez à boire et à manger. On les appelait le COREPER, apparemment un groupe de travail..

Quoi qu’il en soit, toutes ces personnes ont débattu sur les personnes de la villa et leur travail. Si j’ai bien compris, ils tentaient de trouver ma véritable maison d’adoption, mais n’étaient pas d’accord entre eux. Ca protestait beaucoup et finalement, ils n’étaient pas d’accord la position du Parlement.

Ainsi, j’ai dû retourner à la villa des fous de 751 personnes. J’avais un peu peur, car le lieu est grand et les habitants m’effraient. J’aimerais quitter tous ces lieux au plus vite et trouver ma vraie maison.

La villa n’était pas d’accord avec la maison du conseil et ils ont même rajouté des conditions sur mon avenir alors que je n’avais toujours rien demandé !

De là, mes parents un peu en colère sont intervenus et ont voulu savoir ce qu’il en était. Mon père, le président, a exposé un avis sur l’opinion du Parlement quant à mon avenir.

Bref de là, j’ai dû retourner à la maison du conseil, ils appelaient cela une deuxième lecture du Conseil. Ils étaient moins agréables qu’auparavant, un peu lassé par ma venue. Je n’y pouvais rien et j’aurais voulu rester sur le jardin public qu’on a traversé pour jouer au foot avec des copains.

Le Conseil n’était pas d’accord avec la villa, à croire qu’il n’est jamais d’accord et ainsi, je ne suis toujours pas adopté ou plutôt ma véritable maison n’est pas encore établie. Donc, le Conseil veut poursuivre les négociations.

Durant la pause, ils m’invitèrent à manger, car eux aussi, ils ne savaient plus ce qu’ils faisaient et se disaient qu’un bon poulet rôti les soulageraient.

Après le repas, dehors et sous un magnifique soleil d’été, un petit groupe de personnes au costard noir et aux lunettes extravagantes est apparu proposant une conciliation à tout ce traquenard. Ils ont décidé d’étudier et d’adopter un texte commun sur mon sujet.

La villa du Parlement et la maison du Conseil se sont enfin mises d’accord sur mon avenir. Ils m’ont dit que j’ai été adoptée.

Mais où vais-je aller maintenant ?

Ils m’ont dit « Tu iras dans 28 maisons différentes avec 28 nouvelles personnes que nous appelons des Etats et tu pourras t’imposer avec tes propres forces, car tu auras un effet direct » 

« Je n’ai rien compris et de toute façon depuis le début, je n’ai rien compris, car, je vais chez des inconnus. J’aurais préféré naître chez eux, car mes parents m’ont totalement délaissé. »

Share Button

Leave a Reply