Ecole

Ecole : Semaine de 4 jours ou de 4 jours et demi ?

I) La définition de l’école

Le mot école provient du latin schola désignant un loisir consacré à l’étude. Originellement, l’école est un établissement où l’on accueil des individus
auxquels des professeurs sont chargés de transmettre un savoir.

En France, en soi, ce n’est pas l’école qui est obligatoire mais l’instruction de l’enfant. Il faut qu’en fin de cursus, l’enfant ait le même niveau qu’un autre ayant étudié à l’école.

Alors que l’instruction doit débuter à 6 ans, l’école maternelle qui accueille les enfants de 3 à 6 ans. Ensuite, durant l’école primaire, l’enfant doit acquérir des connaissances concernant la lecture, les calculs mathématiques et l’écriture. Puis, lors de l’école secondaire, l’enfant poursuit son parcours dans les établissements du collège et du lycée. Cette progression s’achevant par l’obtention du baccalauréat.

II) Le débat entre la semaine de 4 jours et la semaine de 4 jours et demi

Originellement, l’école a toujours connu la semaine de 4 jours et demi. C’est à à dire le lundi, le mardi, le jeudi, le vendredi et soit le mercredi matin, soit le samedi matin. En 2008, Nicolas Sarkozy a souhaité supprimer la semaine de 4 jours et demi. Il considère que les enfants doivent pouvoir profiter de leur week-end. Cependant, des réactions tumultueuses ont survenues. En effet, en enlevant un demi-jour d’école, on en réduit pas pour autant le programme scolaire. Ainsi, la charge de travail devient plus importante pour l’enfant durant la semaine et l’enseignement devient plus concis.

Néanmoins, certaines villes ont décidé de rester dans une semaine de 4 jours et demi. Vincent Peillon, nouveau ministre de l’éducation nationale a décidé dès son
investiture de revenir à la semaine des 4 jours et demi. La mesure est approuvée par 67% de Français interrogés selon un sondage Ifop mais rejetée par 55% de
parents.

Les parents contestataires considèrent que leurs enfants ont besoin d’un certain temps pour libre pour pouvoir accomplir des activités culturelles telles que la musique ou la danse. Mais pas seulement, pour beaucoup de villes, le mercredi et le samedi sont aussi les journées du sport. De plus, cela permet à l’enfant de se reposer et à certaines familles, de pouvoir en profiter.

En revanche, la majorité des français souhaite ce retour afin que l’enseignement soit plus étalé. Ainsi, l’enfant sera moins fatigué les jours de semaine.

Dans tout les cas, en annonçant le retour de la semaine de 4 jours et demi, Vincent Peillon semble déterminé et laissera aux villes, le choix de négocier si l’enseignement sera disposé le mercredi matin ou le samedi matin.

III) Mon opinion sur le sujet

A mon sens, la négociation est le meilleure remède à cette délicate situation. En effet, il est difficile de contenter tout les français. Prendre une mesure stricte va inévitablement
entraîner de la frustration et de la colère chez certains. Le débat entre la semaine de 4 jours et de 4 jours et demi sera perpétuellement entretenu.

Faut-il accorder un jour d’école de plus afin d’être davantage performant ou bien laisser l’enfant se reposer et pratiquer d’autres activités sur des jours fixes ?

Mais doit-on penser uniquement à l’enfant ?

On peut aussi traiter du sort des parents notamment par la garderie mais aussi des professeurs ou de manière générale, de tout ce qui constitue l’environnement de l’enfant.

C’est pourquoi la négociation reste encore une fois la meilleure solution. Chaque famille à son propre train de vie, ses propre difficulté, chaque enfant est différent.

J’espère seulement que Vinent Peillon tiendra promesse dans le mot renégociation. Mais j’espère que de ce débat, s’en suivra un dialogue concernant les méthodes d’examens autant sur l’école primaire que sur le baccalauréat. Le niveau du bac me semble trop accessible et cela confère au diplôme une faible estime pour être compétitif sur le marché de l’emploi. Mais c’est un autre sujet.

Share Button

Leave a Reply