jeuenseuropén

Les Jeunes Européens en tournée Alsacienne : face au Front National dans un village Alsacien !

Hier, une excursion entre jeunes européens a été prévue dans le village de Selestat, situé dans le Bas-Rhin en Alsace (67) où se situait une brocante.

L’objectif était de discuter sur le thème de l’Europe et sur le fait d’aller voter le 25 mai prochain pour les élections parlementaires.

 De plus en plus de personnes se désintéressent de la construction communautaire et la participation s’atténue de d’élections en élections. Mais, c’est un fourvoiement étant donné que l’Union Européenne apporte réellement des actions sur la vie quotidienne.

D’abord, la question de la paix en Europe puis, viennent ensuite la liberté de circulation, des échanges, de résidences, le soutien attribué par la Politique Agricole Commune, la protection des droits fondamentaux et bien d’autres..

Souvent, les citoyens jugent l’Union Européenne excessivement technocratique et déconnectée de la réalité quotidienne.

Nous avons voulu vérifier cela en allant concrètement sur le terrain dans un petit village.

En allant dans la brocante, la première personne d’un stand évoquait à notre propos :

« Vous êtes du Front National ? 

– Non, seulement une association souhaitant discuter, échanger autour de l’Europe

– l’Europe ? Je connais pas »

On continua notre chemin et à un moment, on rencontra un autre stand sortant le drapeau français en nous communiquant :

« Nous, on est français !

Oui, nous sommes des Européens Français !

 Non, nous sommes français avec nos frontières et surtout pas Européens… »

Le débat fut alors très houleux et je remercie Ludovic qui a réussi à émettre un dialogue constructif et intéressant malgré les propos insensé de son interlocuteur :

« Toi, t’es jeune, tu connais rien à la vie ! Ecoute, moi j’ai travaillé à l’usine, je connais la vie. Alors, ne me dis rien. La gauche, la droite, la même chose ! Une réponse, Marine Le Pen ! On va fermer, les frontières, quitter l’euro et on pourra vivre tranquille.. »

De ce discours du Front national entendu des dizaines de fois, on a pu l’expérimenter dans la réalité.

La personne montrait beaucoup d’assurance et n’écoutait pas, ou du moins très peu les arguments constructifs de Ludovic en restant sur sa position. De là, un argumentaire visant à repousser les idées du front national doit réellement se mettre en place. En effet, en poursuivant notre chemin, on remarquait que la majorité des habitants était du même avis.

On a tout de même pu rencontrer des personnes agréables acceptant un échange à propos de l’Europe.

jeunseuropéns3

jeuenseuropéns2

Mais cela fut compliqué, et entre les idées et la réalité, nous percevons un décalage à résoudre. Il faut que les citoyens aillent voter et aillent voter contre le Front national pour soutenir la construction communautaire.

La crise économique actuelle qui nous bouleverse ne doit pas atteindre notre lucidité. L’Union Européenne apporte abondamment à la France et aux Etats membres. L’effort d’une union économique et monétaire fut établi. Maintenant, il s’agit de la soutenir par un effort politique.

Une solution : voter le 25 mai.

Prochaine étape : Mulhouse le 20 octobre. 

Share Button

Leave a Reply