Dordogne

Ma rencontre avec le député socialiste de la Dordogne

Hier se déroulait dans une petite commune, une petite réunion de mon député Germinal Peiro de la quatrième circonscription de la Dordogne. M’intéressant de près aux élections législatives, je suis allé voir comment se déroulait ce type de réunion.

Ce n’est pas une grande surprise de retrouver les élus municipaux du canton ni d’observer le peu de monde participant à ces réunions. On était entre 10 et 20 mais à sa décharge, il était 16h de l’après midi dans un village de Dordogne. Vous percevez le tableau..

On était dans la petite salle des fêtes, on s’est réuni autour d’une table et surtout autour de petits gâteaux (je reviendrais plus souvent du coup ). Notre député Germinal Peiro a commencé à exposer les raisons de sa campagne.

En effet, il parcourt les 148 communes de sa circonscription afin de sensibiliser le plus de monde possible à cette élection qui est beaucoup moins suivie que l’élection présidentielle. Ainsi, il rappela son action au sein de l’hémicycle, les thématiques dont il défend, la nécessité d’apporter une majorité à François Hollande.

Ce qui était plutôt drôle, c’est qu’en même temps, des dirigeants du parti socialiste l’appelait car la composition du gouvernement était imminente. Il espérait le ministère de l’agriculture dont il possédait quelques chances louables. Finalement, il n’a rien eu et se consacrera à son mandat de député.

Après son petit discours, on s’est exprimé autour de la table. J’ai défendu les valeurs de la jeunesse en rappelant mon participation au mouvement des jeunes socialiste de la dordogne. J’ai défendu les compétences des médecins et notamment de mes parents en exposant les problèmes liés à la désertion dans la campagne de ces praticiens.

Au final je suis satisfait psychologiquement d’avoir participé à la campagne législative même si c’est une contribution plus que modeste et j’espère la victoire de Germinal Peiro le 10 juin dans la quatrième circonscription de la dordogne.

Share Button

Leave a Reply