Présentation complète de la profession d’Avocat

Je rédige cet article pour présenter un aperçu du métier d’avocat, métier suscitant à la fois controverse et admiration. Controverse car de nombreuses personnes estiment qu’un avocat n’est là que pour gagner de l’argent ou encore défendre des coupables. Tout cela à l’encontre d’une certaine forme de morale. Mais à la fois admiration pour sa capacité oratoire, de rédaction, de conviction et de travail.

Pour avoir discuté avec de nombreuses personnes demandant  « Que veux-tu faire plus tard ? » J’ai constaté que la réponse « Avocat » suscitait toujours un certain trait de visage.

J’observais des réponses tels que « Tu vas gagner de l’argent, au moins c’est bien » « C’est difficile.. » « Tu es fou de t’embarquer là dedans » « Tu vas être un vendu comme l’autre… »  Et bien d’autres..

Alors qu’en est-il vraiment de cette discipline ?

L’AVOCAT, UNE PERSONNE SPECIALISEE AU SERVICE DE SON CLIENT 

D’abord, un avocat est une personne dont la profession est de défendre ses clients en faisant prévaloir ses intérêts. Il apporte ses compétences au vue du problème soulevé par son client. De manière générale, il est totalement indépendant dans le choix de ses clients et n’est soumis à aucun régime en particulier. En ce sens, il exerce une fonction libérale.

L’avocat peut également défendre des personnes morales, des entreprises et autres. Il n’est pas un simple serviteur des particuliers. Ainsi, on a vu se développer la profession d’avocat d’affaire se spécialisant dans des litiges entre grandes entreprises.

L’avocat doit également se spécialiser pour ne pas se sentir perdu dans les multitudes branches du droit. Les activités civiles sont nettement différentes des activités pénales ou publiques. Pour accomplir un travail de meilleur qualité, il est certain qu’une spécialisation est nécessaire.

Enfin, les consultations juridiques représentent la part la plus importante de la profession d’avocat. Concernant les grandes plaidoiries pénales, elles sont finalement plutôt rares.

L’AVOCAT, D’IMPORTANTES COMPETENCES REQUISES

Tout d’abord, que cela soit dans le travail écrit ou oral, l’avocat doit être rigoureux. Son français, l’état du dossier de son client ainsi que tout les multiples détails juridiques doivent être parfaitement maîtrisés. De plus, les horaires étant très strictes, il se doit de veiller au respect des procédures et de l’alternance entre son cabinet et le tribunal.

D’autre part, l’avocat ne doit pas minimiser ses efforts. Son nombre d’heures dépassera la moyenne française et les textes juridiques se modifient au fil du temps. Il doit constamment rester à l’actualité et ne jamais se sentir dépasser.

Mais l’avocat, c’est aussi le secret professionnel. Il doit faire preuve de charisme et d’empathie envers ses clients. Il est impliqué dans des litiges qui peuvent avoir des conséquences irrémédiables et à ce titre, il doit faire preuve d’un grand sang-froid.

DEVENIR AVOCAT 

Pour devenir avocat, la faculté de droit semble indispensable. Il est vrai que depuis quelques temps, des étudiants sortant de Sciences-Politiques ou d’Ecole de Commerce peuvent participer aux concours d’entrée à la profession d’avocat.

Concernant, la faculté de droit, il faut être titulaire d’un Bac +4 et passer l’examen à un centre régional de formation professionnelle, autrement dit CRFPA. Une formation de six mois sera enseignée concernant les aspects déontologiques de la profession d’avocat. Ensuite, un projet de huit mois sera bâti sur la volonté de l’élève avocat.

A son terme, il devra passer l’examen de certificat d’étude à la profession d’avocat, soit le CAPA. A l’obtention du diplôme, l’élève avocat devra effectuer un stage avant de pouvoir exercer individuellement sa profession.

Nous pouvons ainsi retenir que l’enseignement proposé par la faculté est seulement une partie de l’apprentissage au métier d’avocat. 4 années environs seront ensuite consacrées à la profession en elle même.

VERS QUELLE BRANCHE S’ORIENTER ?

Comme je l’ai évoqué précédemment, le droit est composé de multiples branches. Il est difficile, voir impossible d’être compétent sur tout les domaines. Dès lors, la spécialisation semble indispensable. Hormis quelques avocats ruraux pouvant statuer sur tout types de demandes, la plupart préfèrent exercer dans une branche spécifique.

  • La branche civile correspond au droit de la famille, des successions,  des contrats, de la responsabilité, des assurances ou encore du patrimoine.
  • La branche pénale correspond au droit pénal mais aussi au droit de la pesse.
  • La branche immobilière correspond au droit de l’immobilier, de l’urbanisme ou encore de la copropriété.
  • Le branche publique correspond au droit fiscal, administratif et aux collectivités territoriales.
  • La branche commerciale correspond au droit bancaire, au droit publicitaire ou encore au droit boursier.
  • La branche de la propriété intellectuelle correspond au droit des brevets, des marques et de la propriétaire littéraire et artistique.
  • La branche sociale correspond au droit du travail, de la sécurité sociale et de la protection sociale.

Enfin, n’oublions pas l’essor du droit européen et du droit international venant gonfler petit à petit les effectifs des avocats. Les compétences nécessaires concernent le droit des étrangers, le contentieux devant les juridictions européennes ou encore le droit public européen.

Dans tout les cas, la branche choisie devra dépendre des ambitions et des aspirations de chacun.

COMBIEN GAGNE UN AVOCAT ?

La question de la rémunération d’un avocat suscite débat. Il faut savoir qu’elle est fixée en accord avec son client. Etant donnée que son activité est libre, il n’a pas de prix fixe.

Ajoutons à cela que sa rémunération va varier en fonction de la branche choisie, de localisation du cabinet ainsi que de sa réputation. Il faut savoir qu’un avocat pénaliste gagnera difficilement sa vie à ses débuts mais au fil du temps et de ses prouesses, pourra percevoir un gain important.

Dès lors, un avocat peut autant gagner le SMIC qu’une somme faramineuse.. A savoir si c’est juste ou injuste, je ne répondrai seulement que la caractéristique première de la profession est d’être libre et individuelle.

Pour terminer cette présentation, je vous propose une vidéo très intéressante exposant les enjeux actuels de la profession d’avocat :

 

Share Button

Leave a Reply