fromage

Quelles sont les indications géographiques de l’UE ?

Une dénomination désigné comme indication géographique  un lien étroit avec le terroir. Cette expression regroupe les appellations d’origine protégées (AOP) et les indications géographiques protégées (IGP) pour les produits alimentaires et les vins, tandis que les spiritueux et les vins aromatisés sont appelés « indications géographiques » (IG).

L’appellation d’origine protégée (AOP) :

L’AOP valorise le résultat de la production, de la transformation et de l’élaboration dans une aire géographique, avec un savoir-faire reconnu des producteurs locaux, des ingrédients provenant de cette région et dont le caractère est lié à l’origine géographique.

Exemple :

  • L’huile d’olive AOP de Grèce
  • Viande d’agneau AOP des iles Shetland
  • Vin Espagnol AOP du Ribera del Duero en Espagne

L’indication géographique protégée (IGP) :

L’IGP identifie un produit dont la qualité ou la réputation est liée à un endroit dans lequel a lieu sa production, sa transformation ou son élaboration.

Les ingrédients utilisés ne proviennent pas nécessairement de l’aire géographique

Exemple : Anchois de Collioure (méthodes ancestrales de Collioure, mais le poisson n’est pas pêché à Colllioure).

Les spécialités traditionnelles garanties (STG) :

La tradition se trouve, elle, mise en valeur par les labels des spécialités traditionnelles garanties (STG), preuves de reconnaissance d’une méthode de production ou de la composition traditionnelle d’un produit. Les spécialités ne sont pas liées à une aire géographique !

Exemple : 

  • Les Moules de bouchot (moules d’élevage produit exclusivement sur bouchot).
  • La Pizza napoletana (cuite essentiellement au feu de bois – recette typique de la tradition napolitaine).

Une protection internationale :

L’UE assure une protection au niveau international pour l’authenticité et la reconnaissance de ses produits. Par exemple, la Feta ou le Prosecco sont souvent imités dans des pays tiers.

Les produits qui bénéficient d’une indication géographique représentent 15% des exportations agricoles de l’Union.

D’autres normes et systèmes de qualité :

L’expression « produit de montagne » répond à des normes optionnelles de qualité. Pour pouvoir l’utiliser, les matières premières des produits et les aliments pour animaux doivent provenir de zones de montagne.

Les systèmes volontaires de certification de la qualité des produits agricoles et denrées alimentaires ont été mis en place afin de faire reconnaître certaines normes de production obligatoires, la protection de l’environnement, le bien-être animal ou encore le caractère équitable de la production.

Bilan :

Grâce aux systèmes européens de qualité pour les appellations d’origine, les indications géographiques et les spécialités traditionnelles, plus de 3 000 produits sont valorisés et identifiables par un label spécifique. Les consommateurs peuvent facilement les reconnaître grâce à leurs logos. Les noms sont protégés des imitations, fraudes ou contrefaçons.

Sources :

Union Européenne, office des publications.

Photo : Yoan Carle

Share Button